Louer votre parking à Val-Thorens, Tignes, les Arcs et la Plagne !

Nous sommes le 15 août 2017, première apparition de la neige dans certaines stations des Alpes et du massif Pyrénéen. Pour les locaux, pensez à rentrer votre voiture au chaud ou à louer votre parking aux touristes de passage ! Bien que la saison de ski paraisse encore loin, pensez dès aujourd’hui à gagner de l’argent facilement grâce à la location de votre parking. En effet, si vous êtes propriétaire d’un parking et que ce dernier n’est pas toujours occupé, louez le grâce au lien ci-dessous.

Louer mon parking

parking val-thorens

Une rémunération mensuelle de 150 à 200 € par parking

Pour la plupart des stations de ski, le stationnement est gratuit en été. Sur la saison hivernale, la demande en stationnement est bien plus forte que l’offre disponible en station. Ainsi, les parkings redeviennent payants à l’approche des fêtes de fin de l’année. L’ouverture des systèmes de réservations se fait d’ailleurs dès le début de l’automne. L’offre de stationnement des stations est principalement composée de parking couverts et de quelques places en voirie. Pour de nombreux touristes, une fois en station, le procédé est souvent le même : décharger ses affaires à la hâte et garer son véhicule dans un parking public. Les rotations de navettes en station sont alors plébiscitées pour regagner sa résidence de vacances.

L’ouverture du marché privé grâce aux parking particuliers

Avec une pression forte, il manque clairement des places à la montagne ! Heureusement, une alternative existe avec l’ouverture d’un marché privé. En effet, de nombreuses personnes ont déjà compris l’intérêt de louer leur propre parking inoccupé sur la haute saison.

Il est vrai que louer son parking présente de nombreux intérêts :

  • compléter ses rentrées d’argent sans trop de contraintes avec un prix moyen de location de 40 à 50 € la semaine,

  • selon l’activité exercée du loueur (restaurateur, chambre d’hôte,…), le partage de bon plan de fait dès le stationnement,

  • en louant son parking particulier, il est courant de voir le bouche à oreille faire son travail et ainsi gagner de nouveau client au fil du temps,

  • en proposant une alternative et une solution complémentaire de stationnement, vous réalisez une bonne action en se rappelant qu’on est soi-même consommateur au quotidien.

De plus, dans de nombreuses stations de ski, accueillir la voiture d’un particulier chez soi est un gain d’argent non négligeable. En effet, lors des 12 semaines de ski, une belle cagnotte peut rapidement être générée sans trop d’effort.

gain d'argent parking

Louer son parking public à Val-Thorens

Perché à presque 2300 mètres, Val-Thorens a vu le jour dans les années 70. La célèbre station de ski sur le domaine des 3 Vallées a gagnée en notoriété depuis 2013. En effet, celle-ci est lauréat à plusieurs reprises du titre de meilleure station de ski de « France », « d’Europe » et du « Monde ». Par ailleurs, avec près de 150 kilomètres de pistes skiables, Val-Thorens facilite un passage sur les stations des Ménuires, Courchevel ou Méribel.

Avec moins de 500 habitants toute l’année, la station de ski compte plus de 30 000 lits en hiver afin de répondre à la forte demande des touristes. Pour accueillir tout ce petit monde, un syndicat d’économie mixte « Valthoparc » a vu le jour afin de gérer le stationnement de la station. Avec une offre de 3500 places de parking, les réservations sont conseillées au minimum un mois avant son arrivée en station afin d’être sûr de se garer.

Pour les plus fortunés, les parking dit « premiums » permettent de bichonner votre voiture. En effet, grâce à un service de voiturier, celle-ci se sera cherchée à votre résidence avant de se voir garé dans un parking chauffé. Il est également possible de se voir offrir des prestations supplémentaires de sa voiture pour les plus fortunés. Ainsi l’entretien intérieur et/ou extérieur de son véhicule, la pose de chaînes sont de options supplémentaires payantes.

Quels parkings et tarifs à Val-Thorens

Avant d’arriver en station, le choix de sa location de parking se fait en fonction de la hauteur de son véhicule mais également selon la proximité de son logement. Pour les saisonniers, la question est un peu différente puisque la plupart du temps seul certains parkings sont disposés à les accueillir. Il est vrai qu’avec des vannes aménagés dépassant la hauteur standard d’1,85 mètres difficile de se garer en parking sous-terrain.

Cinq parkings répartis à Val-Thorens permettent d’effectuer une réservation de parking :

  • le parking Plein Sud P0 : ce parking couvert se situe rue de la Boucle. A proximité de l’office du tourisme et des résidences « les Balcons de Val Thorens » ou du luxueux « Koh-I Nor Val-Thorens », emplacement idéal pour accéder à son logement

  • le « P1 » : situé sur la grande rue, ce parking couvert est au centre de la station et à proximité du centre sportif et du bowling de Val-Thorens,

  • le parking dit « P2 » : situé rue du Soleil, il facilite l’accès aux résidences Pierres et Vacances « Machu Pichu », Tikal » et « Temples du Soleil »,

  • le stationnement P3 dit « Plein sud » : parking idéal pour chausser les skis au plus vite en arrivant sur Val-Thorens,

  • enfin le parking P4 : situé en aval de la station, il assure uniquement un rôle tampon de chargement et déchargement (bus)

Côté tarif, une location de parking couvert à la semaine revient en moyenne à 75 €, autant dire que la note peut-être salée ! Il faut donc compter plus de 10 € de frais de stationnement par jour durant son séjour, à condition de réserver en avance. Souscrire un service Premium revient à doubler ses frais de parking avec un coût de 187 € la semaine. Le prix à payer pour savoir sa voiture bien au chaud double la mise. Sinon, pour les personnes de passage le temps d’une journée, le parking est de 8 € de 08H00 à 20H00 sur les parkings P0, P1 et P2. Enfin, pour un stationnement temporaire sur la voie publique, il faudra être vigilant en ne dépassant pas les 3 heures de parking.

val thorens

Tignes, ouvrir son parking à la location

La station de Tignes « parce qu’une station sans voitures est une station qui respire » incite au respect de la station. A bon entendeur la voiture doit donc rester au parking !  De plus, la station de Tignes compte 2 000 parkings répartis sur cinq parcs de stationnement. Deux types de tarification à la semaine existent : 82 € en parking couvert ou 78 € en parking extérieur.

Ainsi sur 3 mois d’activité, les réservations de parking rapporteraient environ 2 millions d’euros à la station.

Les stationnements de Tignes sont décomposés en cinq parcs payants :

  • Le parking Grande Motte : 600 places de parking à louer en extérieur,

  • Stationnement du Golf : près de 945 places de parking couvertes sur Val Claret,

  • Le parking dit « du Lac 2 » : 437 places de parking couvertes à proximité du Lac,

  • la solution de parking du Lac 3 : 400 places de parking couvertes à proximité du Lac,

  • les parkings du Lavachet : 325 places de parking couvertes,

  • Parking les Boisses et Tignes les Brévières :  les deux seuls parkings découverts gratuits de la station,

A titre d’information, des arrêts minute offrent la possibilité de se garer le temps de décharger les bagages. Il est donc possible d’effectuer un arrêt temporaire devant son hébergement. Côté prix, pour les personnes réalisant la saison, il faudra débourser environ 950 € pour 13 semaines de stationnement.

Évolution des liaisons entre les Arcs et la Plagne

En 1968, la station des Arcs 1960 voit le jour, avant la réalisation plus tardivement des Arcs 2000. Le début des années 2000 permettra de voir sortir de terre les Arcs 1950. La création d’une liaison avec la Plagne grâce à la réalisation d’un téléphérique à deux câbles entre les deux stations est une prouesse technologique. En effet, la mise en service en 2003 du Téléphérique Vanoise Express aura permis d’une part de voir la naissance d’un immense domaine skiable (Paradiski) mais également la construction d’un nouveau mode de transport. Grâce à cette liaison aérienne entre les deux stations, le gain de temps est énorme en plus d’une vue panoramique à 360 degrés.

Avec quatre types d’altimétrie (les Arcs 2000, les Arcs 1950, les Arcs 1800 et les Arcs 1600), la station compte différents parkings couverts ou en extérieurs. Aux Arcs 2000, il faudra privilégier le parking « Lac des Combes » et le « Mont-Blanc » pour un stationnement couvert. Pour réaliser une petite économie, il convient de privilégier les parkings extérieurs P2, P3 et P4. Denier bon plan, il est possible de profiter deux heures de stationnement gratuit pour décharger ses affaires.

Quel tarif pour un parking Aux Arcs et à la Plagne

Le prix d’une semaine de location de parking aux Arcs 1950 est de 86 € en parking couvert. L’économie peut se faire sur un parking extérieur à 69€. La réservation d’un parking n’est possible que sur les stationnements couverts. Par ailleurs, attention à ne pas perdre votre ticket de parking. Attention donc à la majoration de 160 € en cas de perte.

Aux Arcs 1950, l’entité Effia gère les 750 places de parking de la station. Un système de réservation existe pour réserver son stationnement avec une commission sur les transactions réalisées. Enfin sachez qu’aux Arcs 1800, la durée de stationnement gratuite est de 4 heures.

En face, la Plagne dispose de cinq parkings réservables (parking Bellecôte, parking Le Boulevard, parking Plagne Soleil et parking Caravaneige). Une semaine de stationnement dans l’un de ces parking coûte entre 49 et 59 €. Ce prix est globalement correct sur le marché des parkings en sport d’hiver ! Avec près de 2300 parkings, la Plagne dispose également de quelques places de stationnement réglementées. Soumis aux règles de l’horodateur en voirie, la tarification se fera un peu comme dans votre ville.

Allez bonne glisse et n’oubliez pas de louer votre parking !

 

Remonter