Gagner de l’argent facilement : vaut-il mieux louer son parking ou son logement via AirBnB ?

Qui n’a pas rêvé de gagner de l’argent facilement ? Ne plus travailler, voyager, passer plus de temps avec ses proches, ne pas penser au fins du mois : un rêve loin du rythme métro / boulot / dodo. A défaut de gagner le prochain pactole de la française des jeux ce week-end, sachez qu’il est possible de gagner un revenu complémentaire facilement grâce à votre bien immobilier. Grâce à notre comparatif entre la location d’un parking et d’un logement, lancez vous sans plus attendre dans la location de votre stationnement !

Louer un parking maintenant !

1. Barrières psychologiques : parking 1 – 0 logement

Vous disposez d’un logement à Paris, dans une grande ville ou à proximité d’une zone touristique ? En libérant votre logement quelques jours ou durant les vacances, vous avez sans doute déjà pensé à rentabiliser votre appartement libre. Le choix ne manque pas pour louer votre logement. En un clic, AirBnB vous propose de gagner de l’argent facilement. Présent sur l’ensemble des villes françaises, la renommée de la plateforme collaborative n’est plus à faire. Cependant, malgré l’appât du gain, impossible pour vous de sauter le pas en déposant une annonce gratuite.

Les points de blocage avant de vous décider à louer votre logement sont d’ailleurs toujours les mêmes :

– appréhension d’imaginer un « étranger » vivre chez soi (pire dormir dans son lit),

– obligation de ranger ou de déménager quelques biens de valeurs,

– nécessité de déclarer les sommes perçues,

– crainte de retrouver son logement endommagé,

– interrogation sur les réactions du voisinage…

Si vous vous posez une partie de ces questions, il va être sans doute être difficile de louer votre logement. Toutefois,tout n’est pas perdu ! En cherchant une solution pour gagner plus d’argent via votre logement, un autre bien annexé à votre appartement peut vous rapporter gros. Gagner de l’argent facilement dès à présent avec votre parking. Au sous-sol de votre résidence ou en extérieur, votre parking, box ou garage libre a bien plus de valeurs que vous ne l’imaginez ! Malgré son côté sombre et peut-être poussiéreux, votre stationnement est convoité. Un coup de balais, un peu de rangement et le changement d’une ampoule vieillissante valoriseront rapidement votre emplacement parfaitement situé. Sans être une pièce de vie, aucune barrière psychologique ne vous empêchera donc de louer votre place, donc n’attendez plus.

2. Réglementation : parking 1 – 0 logement

Dans le logement, la réglementation permet au propriétaire de louer sa résidence principale jusqu’à quatre mois par an. En dessous de cette durée, il n’est pas nécessaire de déclarer les sommes perçues au fisc, ni de prévenir sa mairie de quartier. A l’inverse, en cas de location de logement secondaire, toute location doit être déclarée.

En rentrant dans la location des meublés de tourisme, il convient de montrer patte blanche en mairie via le formulaire Cerfa n°14004. Pour certaines grandes villes (Paris, Nice, Lyon, Bordeaux,…), une procédure plus poussée a vu le jour pour les locations temporaires. Après l’obtention d’une autorisation préalable de la mairie, un numéro de déclaration est fourni par l’administration. Celui-ci est à faire figurer sur son dépôt d’annonce AirBnB afin de ne pas dépasser les 120 jours de location autorisées par an.

Côté parking, la réglementation est bien plus souple. De nombreux loueurs apprécient la liberté offerte par ce type de location. Pour commencer, les montants de loyer ne sont pas plafonnés. De plus, la durée du bail et la caution restent libre. Enfin, la facturation des charges de copropriété peut-être stipulé dans le bail de location de parking.

Même si le code civil et l’article 1708 encadre la location des garages, box et parkings, la liberté est quasi-totale sur le bail que vous rédigerez avec votre loueur. En effet, il conviendra juste de rester cohérent sur certaines exigences. Ne pas aller à l’encontre de certaines libertés des loueurs ou de l’ordre public, une règle simple à adopter.

A noter, qu’en cas de location d’un logement intégrant une place de parking, la loi du 06 juillet 1989 s’impose face au code civil. Rassurez-vous, cette loi est peu contraignante. Par ailleurs, elle ne vous concerne pas dans le où vous utilisez vous même votre propre parking annexé au logement.

louer son parking à la place logement

3. Rémunération : parking 0 – 1 logement

Différents critères rentrent en considération dans la valeur locative d’un logement. La taille du logement, sa localisation et sa période de location (haute saison / basse saison) impactent le prix. Globalement, la moyenne des gains perçus est une rémunération oscillant entre 80 et 100€ par jour. Ce montant reste cohérent avec les prix d’une nuitée en hôtel en ville. Sur la base d’un taux de remplissage maximum de 120 jours par an, la rémunération avant impôts serait alors de 9600€. Toutefois, ce chiffre d’affaire n’est pas la somme réellement perçue. Il convient de déduire le commissionnement d’AirBnB (3 à 5 % des revenus versés). Egalement, 15,5 % d’imposition pour votre ami le fisc. En tout un dégrèvement de quasiment 20 % des sommes encaissées est à prévoir.

Pour une place de parking, deux critères permettent d’optimiser la rentabilité de son foncier. Pour les personnes ne souhaitant pas s’embêter, un loyer moyen de 100€/mois peut-être demandé dans n’importe quelle ville en hypercentre grâce à un abonnement mensuel. Certaines places approchent même les 200 à 250€/mois. En mixant des locations ponctuelles (location à la journée, les week-ends ou quelques semaines), certains annonceurs arrivent à optimiser des gains à 300€/mois voir plus. Pour gagner de l’argent facilement tout en minimisant son temps de travail, l’autre avantage est de disposer d’un foncier à proximité d’un aéroport, d’une gare ou d’une zone touristique. A raison de 50 à 80€ la semaine de stationnement par véhicule, le gain peut rapidement dépasser les 500€ mensuels au raison de deux, trois voitures stationnées.

4. En conclusion, sautez le pas grâce à la location d’un parking…

En conclusion, louer un parking est un excellent moyen de rentabiliser un foncier souvent libre. Contrairement à votre logement, l’attachement à la location d’un parking est moindre. Sans aucun effort, il est possible de gagner de l’argent facilement en ouvrant son stationnement à la location. Votre place fera le bonheur de résidents voisins, de travailleurs et de voyageurs. Dès à présent, nous vous proposons de tester notre concept sans engagement en déposant une annonce gratuite sur Prendsmaplace.fr. Découvrez rapidement la valeur de votre place en référençant votre parking. Point positif, aucune commission ne se fait du côté annonceur ce jour ! De plus, vous garderez la main sur vos disponibilités et sur l’encaissement des gains grâce à une mise en relation simple et ludique entre particuliers…

Remonter