Des attentes différentes pour les parkings à proximité de la gare de Strasbourg

Voyager en train au départ de la gare de Strasbourg, le temps d’un déplacement professionnel ou à titre personnel peut s’avérer coûteux pour certains automobilistes.

Trois parking existent actuellement dans un rayon de 500 mètres à proximité de la gare avec des prix sensiblement identiques : parking Sainte-Aurélie, Wodli et gare courte durée.

Pour de nombreux automobilistes, un filon a pu être trouvé depuis un certains temps afin de limiter les coûts d’un stationnement. Se garer au plus proche de l’autoroute A35 au niveau de la rue du rempart, sans doute le bon plan du moment !

Cette rue située à proximité de la bretelle de sortie « place des Halles » présente tous les jours un stationnement important de véhicules en accotement. Au quotidien, entre 50 et 100 véhicules se garent déjà gratuitement à l’entrée de l’agglomération Strasbourgeoise.

Idéalement placée, la rue des remparts se trouve entre la voie ferrée et l’autoroute, facilitant l’accès au quartier gare ou la place des halles entre 5 et 10 minutes en marchant.

Une diversité d’automobilistes pour une même place de parking

Différents types d’automobilistes sont susceptibles actuellement de se garer à proximité de la gare de Strasbourg :

  • les personnes rurales travaillant en centre-ville sur des horaires de bureaux (travailleurs ruraux),

  • les personnes habitant en centre-ville et cherchant une alternative pour se garer en tant que résident sur une plage « nocturne » ou au quotidien (résidents),

  • les touristes ou visiteurs occasionnels, le temps d’une soirée, d’un week-end ou plus, de passage dans la capitale Alsacienne (visiteurs occasionnels),

  • les personnes voyageant en train sur de courtes, moyennes ou longues durées (voyageurs),

Un parking sur les heures de bureaux pour les travailleurs ruraux

Pour de nombreuses personnes, travailler au centre-ville signifie encore tourner en rond pour se garer.

Une fois sortie de l’autoroute il est conseillée de se garer au plus vite dès la première place libre, quitte à finir son trajet en marchant ou avec un moyen de déplacement propre. L’allure en voiture au centre-ville étant réduite par la présence de nombreux feux, il est souvent moins stressant et plus rapide de finaliser son trajet différemment qu’en voiture.

L’analyse des tarifs pratiqués par les principaux gestionnaires des parkings de la ville de Strasbourg sur les parcs de stationnement situés à proximité de la gare montre des prix sensiblement similaires.

Une réservation de son parking en ligne est possible par le biais de la plateforme « résaplace » pour le parking Saint-Aurélie. Il faut néanmoins s’acquitter de frais de réservation supplémentaire. En effet, les charges fixes de réservations demandées par le site « résaplace » sont de 6 € ; doublant ainsi par 2 le coût d’un stationnement pour une durée inférieure à 4 heures.

Voir le tableau comparatif des prix

Un parking pour des déplacements ponctuels chez les résidents

La réduction du nombre des places de parking sur la voie publique et le réaménagement des voiries tend à limiter la place de la voiture au centre-ville.

Pour de nombreuses personnes résidant en ville, il est encore difficile de se séparer définitivement de son véhicule. Investir dans une location ou un achat de parking pour de la longue durée au plus proche de son domicile reste donc encore courant pour les personnes ne disposant pas d’un abonnement « résident ».

La demande est d’ailleurs forte pour ce type d’abonnement comme le prouve la situation du parking « Wodli », où les inscriptions se font actuellement sur liste d’attente et présentent peu de chance d’aboutir au vu de la forte demande.

Le parking Saint-Aurélie ne propose, quant à lui, pas d’abonnement pour les résidents.

Dans les deux cas de figures et afin de répondre à cette demande, d’autres parkings situés sur Strasbourg sont alors proposés par les gestionnaires afin d’optimiser le taux de remplissage du parc (exemple du parking Petite France où la fréquentation est moins élevée).

Voir le tableau comparatif des prix

Un parking au centre-ville pour les visiteurs occasionnels

Le temps d’une soirée, d’un week-end ou de quelques jours à Strasbourg, l’affluence peut-être forte à certaines périodes de l’année ou de la journée pour de nombreux parkings.

L’article communiqué par les Dernières Nouvelles d’Alsace sur les pratiques de stationnement http://www.dna.fr/edition-de-strasbourg/2017/05/11/connaitre-les-pratiques-pour-adapter-les-politiques illustre d’ailleurs bien cette problématique, en évoquant une offre journalière de 30 000 places de parking pour une demande de 60 000 !

Le weekend ou en soirée, le manque de places est important à Strasbourg est peut inciter de nombreuses personnes à réserver un stationnement, gage de sérénité pour trouver un parking.

De la même manière, lors de la saison estivale ou du marché de Noël, l’affluence est telle que la plupart des parkings en hyper centre sont rapidement occupés.

Comme pour une location à l’heure, le problème est le même en ce qui concerne le système de réservation. L’incapacité de réserver son stationnement pour l’un (Wodli), commission élevée pour l’autre (Sainte-Aurélie) en cas de réservation en ligne.

Pour le parking Wodli, il est conseillé de plébisciter le forfait semaine à 55€ pour être gagnant sur une location de parking supérieure à 4 jours. Il est important par contre, de sélectionner le « forfait semaine » sur l’automate pour bénéficier du prix d’appel.

Voir le tableau comparatif des prix

Une fluidité au moment de prendre son train pour les voyageurs

Pour les personnes souhaitant gagner en proximité dans le sous-sol de la gare, le prix de location à la journée au parking gare courte durée est de 54€ !

Ce prix peut dissuader de nombreux voyageurs à utiliser ce parking même en cas de déplacement professionnel et de remboursement par des notes de frais par la suite.

Pour les personnes se déplaçant en train avec un retour dans la journée ou sur une courte durée, s’éloigner de la gare peut donc être synonyme d’économie à condition d’être prêt à marcher et tirer une valise.

L’appellation des trois parkings tend d’ailleurs à diriger rapidement les voyageurs selon la durée de leur voyage. Le parking gare basse est ainsi couramment appelé « courte durée » contrairement à Wodli répondant davantage à de la location plus longue grâce à la formule semaine.

Les tableaux précédents laissent supposer que les personnes utilisant le train actuellement payent davantage un parking sur de la moyenne et longue durée ou potentiellement une réservation pour un départ en train matinal avec un retour en soirée (prix moyen de 20€ pour 12h de stationnement).

 

Afin de répondre à la demande croissance de ces différentes catégories d’automobilistes et sans pour autant inciter à ramener davantage de véhicules au centre-ville, l’ouverture du marché privatif est une alternative à privilégier auprès de mono-bailleurs et de sociétés en plus d’une location de parking chez le particulier. Finaliser son trajet sur le dernier kilomètre grâce à la diversité des transports propres (vélo, trottinette, tram,…) déjà proposé sur Strasbourg, l’occasion de rester actif et d’exercer une activité quotidienne non polluante par la même occasion pour les automobilistes.

Remonter