Vigilance lors de la location d’un parking low-cost à proximité d’un aéroport !

Un parking aéroport moins cher, ok mais à quelle condition ?

De nombreux parking low-cost se sont développés depuis maintenant 2 années à proximité de la plupart des aéroports de France.

Cette idée lancée initialement par quelques particuliers référencés entre autre sur https://www.prendsmaplace.fr avec pour objectif de rendre service tout en gagnant un peu d’argent, est aujourd’hui devenu un vrai business digne d’une chaine alimentaire où chacun souhaite récupérer sa part du gâteau !

En l’espace de deux années, quasiment 100 sociétés ont vu le jour à proximité des aéroports de Paris Orly, Roissy Charles-de-Gaulle, Beauvais, Nantes, Bâle-Mulhouse, Toulouse, Nice, Marseille, Genève, Bordeaux, Strasbourg, Lyon proposant un service de navette à l’aéroport en plus d’un gardiennage et du stationnement d’un véhicule.

Attiré par une économie sur les prix d’un parking traditionnel à l’aéroport, il convient toutefois de rester vigilant sur le sérieux de certaines entreprises !

Comme l’indique leur nom de « parking low-cost », il faut avoir conscience que pour certains d’entre eux, l’automobiliste est avant tout perçu comme une valeur monétaire, bien plus qu’un voyageur à part entière où un lien social pourrait se créer sur le thème des vacances par exemple.

Sur le plan du stationnement

Après avoir établit un constat de l’état de la voiture à l’arrivée, de nombreuses entreprises conservent les clés du véhicule durant le séjour. Malheureusement, il n’est pas rare de voir sur les forums de voyages, des témoignages de personnes indiquant avoir récupéré leur voiture sans le plein ou avec un kilométrage différent lors de la restitution du véhicule après un stationnement à coût réduit…inquiétant !

Pour la plupart des entreprises, conserver les clés permet d’optimiser le remplissage du parc de stationnement par la rotation des véhicules sur le parking selon les réservations. Cependant, il est malheureusement courant de voir sa voiture bloquée des quatre côtés en son absence ; l’argument sécuritaire « en cas d’incendie » annoncé au départ perd alors tout son sens pour ces voitures coincées au milieu du parc !

Les sites internet de ces parking « low cost » mettent également en avant la présence de caméras et d’une équipe de gardiennage sur site 24/24H ! Cette communication cherche avant tout à rassurer le client, puisque la plupart du temps les aires de parking se trouvent au fin fond d’une zone d’activité.

Il convient d’ailleurs de garder un oeil critique sur ces deux points en se posant quelques questions de fond : le parc présente-t-il un bureau aménagé? les données de vidéosurveillance sont-elles rapatriées dans ce bureau ? des vigiles assurent-ils une ronde à certaines heures de la nuit ou un employé reste-il physiquement sur site ?

Autant d’interrogations qu’il convient d’avoir en tête pour se faire sa propre réponse sur la question !

parking aéroport

 

 

 

 

Sur le plan du transport

Les navettes de type fourgonnette « 9 places » proposées par ces entreprises assurent souvent une rotation entre le parking et l’aéroport. Afin de limiter les coûts de transport, principal poste de dépense de ces entreprises low-cost, certains témoignages évoquent des voitures surchargées, où il est courant de voir des passagers porter leur affaires sur leur jambes le temps du transfert à l’aéroport. Ces conditions de service laissent malheureusement songeur sur le respect du poids total autorisé en charge du véhicule et le sérieux des entreprises concernées.

Pour les voyageurs disposant d’un peu de temps et si le timing avant le décollage le permet, il est alors conseillé d’attendre la prochaine rotation de navette pour se rendre à l’aéroport. Les entreprises les plus sérieuses savent répondre à la saisonnalité en louant des fourgonnettes supplémentaires au supermarché du coin afin d’assurer un service de qualité (dommage pour le flocage de l’entreprise).

Un dernier point important, sans doute le plus cher au yeux des voyageurs, est le temps d’attente de la prochaine navette avant de récupérer une voiture intacte. Rien de plus frustrant que de comprendre alors qu’il sera nécessaire de patienter jusqu’à l’arrivée du prochain vol et de ses prochains voyageurs, pour voir le chauffeur se déplacer et ainsi remplir au maximum sa navette.

Un marché régie par la loi de la sous-traitance

L’ouverture du marché du stationnement à proximité des aéroports a attiré de nombreuses start-up émergentes. Celles-ci proposent deux modèles économiques afin de se commissionner sur ce nouveau secteur :

  • rentabiliser les parkings d’hôtels ou d’entreprises situés à proximité de l’aéroport et d’un arrêt de bus,
  • se positionner en tant que plateforme de réservation et de paiement avant de sous-traiter les services au parking « low-cost » du secteur,

Un échange téléphonique avec une célèbre chaîne hôtelière à proximité de l’aéroport de Roissy, permet de prendre conscience des marges importantes pratiquées dans la location des parkings aéroport. A titre d’exemple, le prix de 60 € proposé pour une semaine de stationnement à l’hôtel (en surface) et 80 € (en sous-terrain), se voit remisé sur le site d’une start-up au prix de 50 €, navette incluse. Il est intéressant de noter dans ce cas de figure qu’en plus des prix pratiqués, la chaine hôtelière se trouve sous-traitante de la start-up, paradoxal !

Dans le cas d’une sous-traitance à des acteurs plus petits, certaines start-up profitent de leur notoriété ou de leur référencement pour enregistrer des réservations avant de les sous-traiter à des entreprises disposant déjà d’une implantation locale (foncier avec le parking, transport avec la navette). Pour de nombreux sous traitants, le partenariat avec un acteur plus important peut s’avérer intéressant malgré le paiement d’une commission à hauteur de 20 à 30 % grâce à l’arrivée de nouveaux clients et d’un volume de travail plus important.

Des alternatives existent chez les particuliers

Riche en lien social, louer un parking chez un particulier situé à proximité de l’aéroport peut présenter de nombreux avantages :

  • bénéficier d’un service sur mesure et gagner en lien social,
  • disposer du tarif le plus attractif sur le marché (possibilité de négocier un peu dans la limite du raisonnable),
  • savoir sa voiture en sécurité chez un particulier, dans sa copropriété, et non isolé,
  • gagner en sympathie avec son hôte, conserver un contact pour son prochain voyage,
  • contribuer à l’émergence de l’économie collaborative et donner une vraie valeur à son argent,
  • disposer d’un service même sur les plus petits aéroports de France (ex : Hyères, Lorient,…)

Prendsmaplace.fr recense près de 300 annonceurs situés à proximité de l’ensemble des aéroports de France. Ces particuliers (étudiant, salarié ou retraité) sont disposés à garder un véhicule chez eux en toute sécurité, tout en assurant également le transfert à l’aéroport des passagers en contribuant à de nouvelles relations humaines.

aeroport

Remonter