La location de parking privé, un placement d’avenir

L’absence d’intérêt sur les placements banquiers, la crise financière de 2012, voilà deux situations incitant les investisseurs à diversifier leur placement. Valeur refuge de longue date, l’immobilier reste un investissement sûr pour de nombreuses personnes. Ainsi, avec un taux d’intérêt moyen de 6 à 10 % par an, investir dans la location de parking semble être le dernier filon d’actualité.

L’achat d’un parking, un placement peu risqué…

Ce placement séduit de nombreuses personnes pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il répond aux plus petits budgets et ouvre ainsi un champ d’investisseur beaucoup plus large. De plus, contrairement à la location d’un logement, l’achat d’un parking rassure puisque le risque d’impayé est faible. Par ailleurs, le réaménagement de nos centre-ville contribue à la raréfaction des places en voies publiques. Il est vrai que la réforme du stationnement prévue en 2018 devrait également accentuer l’ouverture du marché de la location de parking en domaine privatif.

Sur Paris, forte variation des prix d’un arrondissement à l’autre

Une analyse des prix moyens pratiqués, par arrondissement à Paris, sur la base de 500 annonceurs référencés fin 2016 sur Prendsmaplace montre une différence importante des prix de la location d’un arrondissement à l’autre.

Pour de nombreux professionnels, les éléments à prendre à compte au moment d’investir dans un parking sont souvent les mêmes : sécurité et facilité d’accès.

L’emplacement du parking est sans doute l’élément le plus important à vérifier. Avec des variations de prix de location du simple au double, il vaut mieux privilégier des locations régulières et à un prix raisonné, plutôt qu’espérer louer son parking ponctuellement à un prix élevé.

Voir les prix par arrondissement

arrondissement paris

Remonter