Un litige en vacances, nous avons la solution !

Pour beaucoup, partir en vacances se résume à farniente et fin du stress ! Attendu avec impatience, les vacances peuvent malheureusement se transformer en cauchemar en cas de litige. Entre les retards de vols, des bagages en soute endommagés en avion, un logement différent de la description vendue, certaines vacances peuvent se voir gâchées. Prendsmaplace vous partage quelques conseils pour faire face à l’imprévu en cas de litige en vacances.

Votre vol est en retard ou annulé

Pour ceux qui voyage en avion, la première mauvaise surprise est de découvrir son avion en retard. Pire, il est également possible de découvrir sur le panneau d’affichage que son vol est annulé. Dans votre tête, cette mauvaise nouvelle signifie rapidement : perte d’une journée de vacances, voiture de location réservée, nécessité de rebrousser chemin. Avant de vous mettre dans un état de stress pas possible, sachez que des droits vous couvrent dès l’achat de votre billet d’avion.

En effet, le règlement (CE) n° 261/2004 du Parlement européen offre une protection en cas d’annulation ou retard de votre vol. N’hésitez pas à vous imprimer ce document toujours utile !

Pour quel type de litige ces droits en avion s’appliquent-ils ?

Peu importe la nationalité de la compagnie aérienne, l’ensemble des vols au départ de l’Union européenne sont couverts par cette législation. De plus, ces droits s’appliquent également pour les vols en destination de l’Union européenne dans le cas où le transporteur est européen. De plus, sachez qu’en cas d’absence de droit de votre pays de départ, vous pouvez également être couvert par cette loi.

Pour résumer vos droits selon le litige en avion :

  • En cas de vol annulé : la compagnie doit vous proposer un réacheminement sur un autre vol vers votre destination finale. Dans l’incapacité de vous faire voyager, le remboursement de votre billet doit se faire dans un délai de 7 jours sur la partie de voyage non effectuée,

  • Pour les retours différés, l’ensemble des frais liés aux nuitées, repas, boissons, communications sont à la charge de la compagnie aérienne. Même si cette situation peut-être génante, vous aurez sans doute la chance de voir vos vacances prolongées. Profitez-en pour déguster quelques cocktails aux frais de la compagnie,

  • Une indemnisation forfaitaire s’applique sauf circonstances exceptionnelles et selon la durée du retard pour tous les vols qui décollent ou atterrissent en Europe. Au-delà de trois heures sur l’heure d’atterrissage initiale, la compensation prévue pour le voyageur est basée sur les éléments suivants : 250 € pour des vols inférieurs à 1 500 kilomètres, 400 € pour des vols entre 1 500 et 3500 km, 600 € au-delà de 3 500 km,

  • Dans le cas où personnel aérien vous refuse de monter à bord de l’avion en cas de surbooking, vous possédez les mêmes droits qu’en cas d’annulation de vol.

Litige, les vacances sur place ne ressemble pas au produit acheté !

La plupart des agences de réservations de vacances en ligne vous vendent des prestations parfaites. Avec de magnifiques photos, vous vous réjouissez déjà de profiter d’un buffet varié et d’une superbe piscine. Malheureusement une fois sur site, vos vacances tournent au cauchemar ! En effet, le produit sur place ne ressemble pas du tout au produit acheté en ligne.

Dans le cas où la prestation semble mensongère, il est convient de collecter le maximum de preuves montrant l’arnaque. Les professionnels de vacances devront alors vous proposer des solutions alternatives sans coût supplémentaire sur site. Ne perdez pas de temps pour manifester votre mécontentement dès votre arrivée sans tomber dans l’exagération. Si le problème est minime (bruit d’une route, dysfonctionnement d’appareils,…) il sera sans doute possible de changer de chambre.

Si le logement ne répond pas du tout au produit acheté, n’hésitez pas muscler le discours. Après avoir refusé la réception du logement, contactez rapidement le support du site de réservation. De plus, si certaines prestations indiquées dans l’offre ne sont pas fournie, un remboursement peut-être demandé.

litige vacances chambre d'hotel

Annulation de voyage de votre côté ou de l’agence de voyage ?

La plupart des agences de voyage ont tendance à vous inciter à souscrire une assurance annulation. Certaines clauses s’avèrent parfois restrictives ou font doublon avec votre carte bancaire. Avant de payer des frais en plus, il est également intéressant de jeter un oeil au conditions générales de l’agence de voyages. Des informations existent sur les conditions d’annulation et les possibilités de remboursement.

En cas d’annulation de sa part, la législation précise que les frais de pénalités doivent être « appropriés » et « justifiables » par le professionnel. Si vous n’avez pas d’autre choix que d’annuler, anticipez au maximum votre rétractation pour disposer d’un remboursement important.

Dans le cas d’une annulation de séjour par votre agence de voyage, celle-ci doit vous rembourser l’intégralité des sommes versées. Dans certains cas, il n’est pas possible d’obtenir de dédommagement supplémentaires. Certaines clauses sont souvent fixées à l’avance comme un nombre minimal de participants. Les aléas climatiques et un risque de sécurité jouent aussi en votre défaveur. Un délai est prévu par la loi pour vous prévenir en cas de circonstances exceptionnelles et inévitables (Article L. 211-14 du Code du tourisme).

Découvrir sa voiture vandalisée sur le parking

Vous rentrez de vacances et retrouvez votre voiture vandalisée sur le parking.

Il est primodrial de relever l’ensemble des dégradations commises sur le véhicule. Pour cela, l’ensemble des dégradations et détériorations (rayures, bris de verre, crevaison des pneus) est à répertorier. Dans un premier temps, déclarez le sinistre à votre compagnie d’assurance. Si votre voiture est en mesure de rouler, déposez plainte auprès de la gendarmerie la plus proche. En cas de vol d’objet dans votre véhicule, vous avez la possibilité d’enclencher la garantie vol auprès de votre assureur.

Si vous avez confié votre voiture à une société de parking pas cher, celle-ci a la responsabilité de votre véhicule. N’hésitez pas à vous retourner contre elle en cas de manquement à ces obligations. Dernier bon plan, la prochaine fois, optez pour la location d’un parking pas cher chez un particulier. En plus du meilleur rapport qualité / prix du marché dans le stationnement, celui-ci gardera un oeil vigilant sur votre véhicule.

Remonter