Aéroport de Nantes, un nouveau parking pas cher

Suite à l’annonce du gouvernement du 17 janvier 2018, l’aéroport de Nantes Atlantiques ne sera pas délocalisé à Notre-Dame-des-Landes. Dès réception de la nouvelle, il semblerait que l’aéroport n’ait pas perdu de temps pour démarrer ses travaux de modernisation ! En effet, en l’espace d’une nuit, de nombreux engins de chantiers ont déjà débuté les travaux de terrassement.

Dans quel but ? La création d’un nouveau parking « pas cher » à l’aéroport de Nantes pour fin 2018.

Un nouveau parking de 10 000 places en face du parking P1 Sud

Il semblerait que le groupe Vinci Airports avait déjà tout prévu pour anticiper la mauvaise nouvelle de l’Etat. Faute de nouvel aéroport, la société a bien décidé de rattraper le temps perdu. Un des enjeux où l’aéroport souhaite ainsi retrouver ses parts de marchés passe par les locations de parking. En effet, la cohabitation avec les entreprises low-cost spécialisées dans les locations de parkings reste compliquée.

Ainsi, l’aéroport de Nantes a décidé de construire un immense parking encore moins cher. Avec une capacité de 10 000 places, un nouveau parking va voir le jour avec un prix imbattable. Il ne coutera dorénavant qu’un euro symbolique par jour aux voyageurs pour se stationner, qui dit mieux ? De plus, pour les personnes couplant une réservation de vol et de parking, d’autres privilèges sont prévus. Ainsi et sans surcoût, des options exclusives seraient envisagées par l’aéroport pour le confort des voyageurs. Se faire porter sa valise ou voir sa voiture nettoyée à son retour feraient déjà partie de quelques privilèges gratuits !

extension parking aéroport nantes

Une location de parking sur le modèle du stationnement collaboratif

Pour fidéliser ses voyageurs, il semblerait que l’aéroport de Nantes se soit basé sur le modèle du parking collaboratif. Avec un principe « gagnant – gagnant » riche en lien social, l’objectif du gestionnaire actuel est avant tout de donner un esprit communautaire dès la location de parking. Il est vrai qu’après 40 années de bras de fer sur ce dossier de délocalisation, l’image de l’aéroport de Nantes a été mis à mal.

Ainsi, pour redorer leur blason et plutôt que de dépenser des sommes astronomiques dans des frais de publicité, il semblerait que les dirigeants aient décidé de chouchouter leurs clients. Conscient que l’expérience des voyageurs démarrent souvent dès la location parking, ce dernier sera dorénavant économique et riche en service !

En souhaitant améliorer la relation avec leurs clients, l’aéroport espère ainsi regagner la confiance et la fidélité de nombreux voyageurs perdus ces dernières années.

Prendsmaplace et les locations de parkings, une solution financière pour les riverains

De nombreux riverains habitants à proximité de l’aéroport de Nantes se sentent pris au piège suite à l’abandon de la délocalisation à Notre-Dame-des-Landes. Pour ces habitants, l’extension et la modernisation de l’aéroport existant ne répondra pas à leurs attentes. L’inquiétude est grande avec la hausse à venir du trafic d’un aéroport modernisé. Pour beaucoup, la hausse des nuisances sonores et l’impact devant chez soi (pollution de l’air et trafic) risque d’être évolutif. L’option de déménager et vendre sa maison, une option compliquée et à quel prix si jamais ?

Pour répondre à ces inquiétudes, un accord semble heureusement trouvé entre les riverains et l’aéroport. En effet, l’aéroport a fait le choix de tolérer le développement d’un marché particulier dans le stationnement à proximité de leur propre parking. Il est vrai qu’en acceptant de voir une offre complémentaire de location de parking se développer dans des propriétés privés, l’aéroport permet aux habitants d’arrondir leur fin du mois. Avec un gain moyen de 200 €/mois par voiture stationnée, de nombreux particuliers pourraient accepter la contrainte d’habiter à proximité de l’aéroport. Mieux, l’aéroport s’est d’ores et déjà engagé à dérouter ces voyageurs vers les parkings de ces particuliers en cas de surbooking de ses propres aires de stationnement.

Par ces décisions, la modernisation de l’aéroport sur son emplacement actuel semble donc une bonne nouvelle pour l’ensemble des acteurs. Vous noterez également qu’à travers cette fausse information (« fake news »), le sujet de l’aéroport de Nantes risque encore de faire parler de lui pendant bien longtemps, avec de nouveaux gagnants et perdants.

Remonter